• Entretien avec le créateur du Bottin des jeux linux
    Le site « Le Bottin des jeux linux » recense les jeux vidéo sous Linux. Il a été créé en 2007 par Serge Le Tyrant. Celui-ci, en voulant mettre un peu d’ordre dans sa base de données de jeux, a fini par en effectuer la refonte complète. Après un travail important de mise en forme et de mi... (Lire l'article)
  • Conférences audio et vidéo
    Retrouvez les conférences données lors des Ubuntu party ou d'autres événements, ainsi que les interviews par OxyRadio. (Lire l'article)
  • Entretien avec Aviv de l'équipe de Wildfire Games
    Pour ceux qui ne le savent pas encore, 0 A.D. est un jeu de stratégie en temps réel de guerre antique, développé par l'équipe de Wildfire Games, et qui a été complètement libéré en 2009. (Lire l'article)
  • Entretien avec Quentin Bolsée, le développeur de ColorCube
    Très récemment, Quentin a annoncé la disponibilité de son jeu : ColorCube, un jeu basé sur le Blender Game Engine. Entretien d'un jeune et talentueux développeur. (Lire l'article)
  • Pourquoi devriez-vous utiliser OpenGL et non DirectX ?
    Il y a quelques jours, sur le blog de Wolfire Games, est apparu un intéressant point de vue sur les raisons d'utiliser OpenGL. L'article étant fort intéressant, nous vous l'avons traduit, pour qu'il profite au plus grand nombre. (Lire l'article)
  • Entretien avec l'équipe des Landes Eternelles
    Suite à la sortie, il y a un peu plus d'un mois, de la nouvelle version du client de Landes Eternelles, un mmorpg multi plateforme, nous avons voulu interroger Ackak & Nati, deux des administrateurs du serveur. (Lire l'article)
  • Entretien avec l'équipe de Smokin'Guns
    Si vous nous lisez régulièrement, vous savez que toute l'équipe de jeuxlinux.fr est fan de Smokin'Guns. Plusieurs questions nous trotté dans la tête concernant la suite de ce jeu, et ce n'est autre que ReD NeCKersoN et Téquila, les deux piliers de l'équipe, qui vont nous donner les réponses. (Lire l'article)
  • Créer une course pour Tux Racer
    La création de nouvelles pistes dans les Tux Racer libres est une chose qui a été vraiment bien pensé. Même si elle ne permet pas de creuser des sous-terrains ou de régler l'orientation des objets par exemple, elle vous permettra de modéliser assez facilement et plutôt rapidement des courses... (Lire l'article)
  • Entretien avec Frictional Games
    Ce mois-ci, les développeurs de Frictional Games, à l'origine de la série des Penumbra, nous parlent de leurs jeux, de leur modèle de développement ainsi que de leur projets futurs. La série des Penumbra contient des jeux d'horreur d'une excellente qualité vous plongeant dans un univers noir... (Lire l'article)
  • Open Transport Tycoon
    Les jeux de gestion sont rares sous linux, trop rares au point qu'il n'existe même pas de catégorie gestion sur jeuxlinux. Ce genre de jeu demande de la profondeur et un sens du détail hors du commun. (Lire l'article)
Test
Mods
( 14 votes )

Postal 2


Auteur(s) de l'article : jerhum, julroy67 - Date de parution : 23 juin 2006

Postal 2 n’est pas un jeu à mettre entre toutes les mains. Si les FPS « standard » sont limite trop violent pour vous, ou si la pensée de taper (ou pire encore) quelqu’un gratuitement vous dérange, alors passez votre chemin Postal 2 n’est pas fait pour vous. Dans ce jeu, vous pourrez simplement réaliser vos désirs les plus morbides et les plus déjantés dans une ville qui parait réaliste.



Présentation Présentation

Postal 2 est un FPS en 3D, dans lequel vous incarnez un psychopathe. Une liste de corvées plutôt banale vous est attribuée : déposer un chèque à la banque, payer une contravention, faire signer un autographe par Gary Colleman, pisser sur la tombe de votre père, acheter du lait ... Mais la vie réserve souvent des surprises, vos corvées se transforment vite en cauchemar. et ça fini en bain de sang a coup sur.

Liberté d’action

  • Entrer chez les gens sans frapper et piller leur maison
  • Montrer votre pénis aux passantes, les rouer de coups et leur pisser dessus pendant qu’elles implorent votre pitié en rampant dans leur vomi
  • Faire ami-ami avec un chien en lui filant des croquettes, jouer avec lui à la baballe en shootant dans la tête d’un type que vous avez raccourci
  • Braquer la vendeuse de donuts, pisser sur ces derniers et les filer aux flics pour les faire gerber
  • Appâter les chats avec des friandises afin de les capturer et vous en servir comme silencieux en les enfilant sur votre M16
  • Bouffer les bonbons des chats et bénéficier d’un effet Matrix ralentissant l’écoulement du temps autour de vous
  • etc...

    Les armes




    - La matraque : matraquer les matraqueurs ( allez les bleus )
    - Coup de pompe : pour ouvrir les portes ou achever un gars à terre ...
    - Desert eagle : flingue précis et puissant
    - Le fusil à pompe : explose tout dans un petit rayon, d’assez près les têtes explosent
    - La pelle : celle si ne sert pas à creuser, mais plutôt à décapiter
    - Le bidon d’essence accompagné de ses allumettes : Allumer le feu comme dirai Johnny
    - Grenades : Boum
    - Cocktail molotov : pratique pour répandre le feu sur plusieurs cibles
    - Les ciseaux : silencieux , le tir secondaire permet de les faire rebondir sur les murs
    - Fusil sniper : Permet de mieux voir les traits de visage de la population
    - La tête de veau pourrie : répand un virus pour ceux qui ce trouvent a proximité
    - Lance roquette : changer le décor
    - Votre pénis : vous avez la possibilité d’uriner, ce qui provoque des vomissements chez les plus sensibles
    - ...

    Population

La ville est peuplée de prostituées, de flics, d’obèses, de cols blancs, de hardos, de militants, de blacks, de tarés, de pecnos, d’intégristes, de curés, de travelos, et plus tard de militaires, de flics de l’ATF et même de SWATs. Les personnages sont générés aléatoirement et sont donc très diversifiés : d’après les développeurs, il y a plus de 100 possibilités différentes. Ceci dit, vu le nombre de personnes que vous allez croiser, vous aurez un peu l’impression d’avoir à faire à des clones. Même les chats et les chiens sont générés aléatoirement.

Multijoueur

Le mode multijoueur revient quant à lui un peu plus vers la banalité de tous les FPS, on peut jouer à plusieurs modes de jeux typiques : Deathmatch, Team Deathmatch, Snatch et Grab. Le mode Snatch ressemble à un Capture The Flag, mais à la sauce Postal, c’est-à-dire que ce n’est pas un drapeau mais une fille qu’on récupère et le mode Grab, lui consiste en la récupération de sacs, qui au fur et à mesure, vous rendent plus puissant.

Installation Installation

Un problème à l'installation ou à l'utilisation de ce logiciel ?
Consultez notre Faq !


Le jeu comprends deux versions :
- le mode solo qui est payant et qui contient les binaires sur le disque
- le mode multijoueur qui est gratuit

Installer le mode multijoueur (gratuit)

Récupérer l’archive sur notre ftp
Décompresser l’archive avec votre outil de décompression (ark, fileroller etc...) ou en commande tar xvf Postal2STP-FreeMP-linux.tar.bz2 Allez dans le répertoire "Postal2STP-FreeMP-linux" et lancer l’éxécutable postal2

cd Postal2STP-FreeMP-linux
./postal2

En bref En bref

- Développeur :Running With Scissors
- Editeur : Whiptail Interactive
- Plateformes : PC (Linux, Windows), Mac
- Genre : FPS
- Multijoueur : Solo, Internet, Réseau local
- accélération graphique : requise
- configuration :


Processeur Pentium ou AMD 733 MHz (1.2 GHz recommandé)
Ram 128 Mo RAM (384 Mo recommandés)
Carte graphique 32 Mo type GeForce 2 (Nvidia GeForce 3 ou ATI Radeon dotée d’au moins 64 Mo)
Accélération 3D Activée

Les liens

- Site officiel
- Démo jouable (167 Mo)
- Présentation plus complète
- Acheter Postal 2 : share the pain $19.95

Portfolio