• Entretien avec le créateur du Bottin des jeux linux
    Le site « Le Bottin des jeux linux » recense les jeux vidéo sous Linux. Il a été créé en 2007 par Serge Le Tyrant. Celui-ci, en voulant mettre un peu d’ordre dans sa base de données de jeux, a fini par en effectuer la refonte complète. Après un travail important de mise en forme et de mi... (Lire l'article)
  • Conférences audio et vidéo
    Retrouvez les conférences données lors des Ubuntu party ou d'autres événements, ainsi que les interviews par OxyRadio. (Lire l'article)
  • Entretien avec Aviv de l'équipe de Wildfire Games
    Pour ceux qui ne le savent pas encore, 0 A.D. est un jeu de stratégie en temps réel de guerre antique, développé par l'équipe de Wildfire Games, et qui a été complètement libéré en 2009. (Lire l'article)
  • Entretien avec Quentin Bolsée, le développeur de ColorCube
    Très récemment, Quentin a annoncé la disponibilité de son jeu : ColorCube, un jeu basé sur le Blender Game Engine. Entretien d'un jeune et talentueux développeur. (Lire l'article)
  • Pourquoi devriez-vous utiliser OpenGL et non DirectX ?
    Il y a quelques jours, sur le blog de Wolfire Games, est apparu un intéressant point de vue sur les raisons d'utiliser OpenGL. L'article étant fort intéressant, nous vous l'avons traduit, pour qu'il profite au plus grand nombre. (Lire l'article)
  • Entretien avec l'équipe des Landes Eternelles
    Suite à la sortie, il y a un peu plus d'un mois, de la nouvelle version du client de Landes Eternelles, un mmorpg multi plateforme, nous avons voulu interroger Ackak & Nati, deux des administrateurs du serveur. (Lire l'article)
  • Entretien avec l'équipe de Smokin'Guns
    Si vous nous lisez régulièrement, vous savez que toute l'équipe de jeuxlinux.fr est fan de Smokin'Guns. Plusieurs questions nous trotté dans la tête concernant la suite de ce jeu, et ce n'est autre que ReD NeCKersoN et Téquila, les deux piliers de l'équipe, qui vont nous donner les réponses. (Lire l'article)
  • Créer une course pour Tux Racer
    La création de nouvelles pistes dans les Tux Racer libres est une chose qui a été vraiment bien pensé. Même si elle ne permet pas de creuser des sous-terrains ou de régler l'orientation des objets par exemple, elle vous permettra de modéliser assez facilement et plutôt rapidement des courses... (Lire l'article)
  • Entretien avec Frictional Games
    Ce mois-ci, les développeurs de Frictional Games, à l'origine de la série des Penumbra, nous parlent de leurs jeux, de leur modèle de développement ainsi que de leur projets futurs. La série des Penumbra contient des jeux d'horreur d'une excellente qualité vous plongeant dans un univers noir... (Lire l'article)
  • Open Transport Tycoon
    Les jeux de gestion sont rares sous linux, trop rares au point qu'il n'existe même pas de catégorie gestion sur jeuxlinux. Ce genre de jeu demande de la profondeur et un sens du détail hors du commun. (Lire l'article)
Test
Mods
( 4 votes )

X3 : Reunion


Auteur(s) de l'article : zartche - Date de parution : 24 mars 2007

X³ : Reunion est un jeu de commerce, de gestion et de combat spatial développé par Egosoft et sorti en 2005. Il est la suite de X² : The Threat et de X : Beyond the Frontier.



Présentation Présentation

Très proche de son prédécesseur X2 : The Threat, le nouveau titre d’EgoSoft souffre plus ou moins des mêmes défauts. L’interface, malgré les indiscutables progrès, est encore perfectible. L’impression de solitude est encore au rendez-vous et la prise en main de ce titre particulièrement touffu nécessite un investissement certain de la part du joueur. Si nous n’avons plus vraiment l’habitude de potasser le manuel avant de lancer un jeu, il faudra faire une exception pour profiter du formidable potentiel de X3 : Reunion. Il faut prendre le temps de comprendre les différents mécanismes un à un et ne surtout pas tenter de bruler les étapes. La récompense est à la hauteur de l’investissement puisque la durée de vie du jeu est tout simplement faramineuse.

Pas tout à fait dans la veine des ancêtres que sont Elite ou Privateer, X3 : Reunion insiste moins sur l’aspect combats spatiaux. Il propose en revanche un monde nettement plus riche, nettement plus complexe et offre d’incroyables possibilités en matière de commerce ou de gestion. Malgré les faibles nouveautés qu’il apporte, X3 : Reunion est un achat qui s’impose pour tous les amateurs de X2 : The Threat. En revanche, il est plus délicat de le conseiller aux amateurs de Privateer qui risquent bien de regretter le manque d’action. Un de ces titres à tester avant d’arrêter son choix.

JPEG - 93.2 ko

Vidéo



Installation Installation

Un problème à l'installation ou à l'utilisation de ce logiciel ?
Consultez notre Faq !


Pour installer le jeu, vous devez disposer du dvd-rom du jeu édition Linux.
Insérez donc le dvd-rom et mountez le, par exemple avec la commande :
mount /media/cdrom
Et lancez ensuite l’installation (en root uniquement, l’installation ne se lance pas en simple utilisateur). sh /media/cdrom/setup.sh Pour information la première ligne du script contenant un espace de trop, il ne trouvera pas de lui même l’interpréteur à utiliser, vous devez le définir en commençant la commande par ’sh’.

Etant un installateur graphique, vous n’avez qu’a vous laisser guider, en n’oubliant pas de cocher la case pour installer le paquet de localisation Français (Il le fait néanmoins automatiquement si la langue du système est Française).

A la fin de l’installation, il vous propose de lancer le jeu, ce que je ne vous conseille pas, puisque vous avez normalement lancé l’installation en root.
Le mieux est de fermer la fenêtre et lancer le jeu via la commande x3 ou les raccourcis qui ont du être ajoutés dans les menus de KDE/Gnome/Xfce.


En bref En bref

- Développeur : EgoSoft, porté sur Linux par Linux Game Publishing
- Genre : Simulation spatiale, combats et gestion
- Langue : Anglais, Allemand, Francais, Russe, Espagnol
- Mode de jeu : Solo
- Licence : Propriétaire
- Configuration :

Processeur 2.0 Ghz
Mémoire 1024 Mo
Espace disque 5,7 Go
Carte graphique 128 Mo
Accélération graphique Activé

Liens

- Site officiel (Développeur original)
- Site officiel (Portage)

Portfolio