• Entretien avec le créateur du Bottin des jeux linux
    Le site « Le Bottin des jeux linux » recense les jeux vidéo sous Linux. Il a été créé en 2007 par Serge Le Tyrant. Celui-ci, en voulant mettre un peu d’ordre dans sa base de données de jeux, a fini par en effectuer la refonte complète. Après un travail important de mise en forme et de mi... (Lire l'article)
  • Conférences audio et vidéo
    Retrouvez les conférences données lors des Ubuntu party ou d'autres événements, ainsi que les interviews par OxyRadio. (Lire l'article)
  • Entretien avec Aviv de l'équipe de Wildfire Games
    Pour ceux qui ne le savent pas encore, 0 A.D. est un jeu de stratégie en temps réel de guerre antique, développé par l'équipe de Wildfire Games, et qui a été complètement libéré en 2009. (Lire l'article)
  • Entretien avec Quentin Bolsée, le développeur de ColorCube
    Très récemment, Quentin a annoncé la disponibilité de son jeu : ColorCube, un jeu basé sur le Blender Game Engine. Entretien d'un jeune et talentueux développeur. (Lire l'article)
  • Pourquoi devriez-vous utiliser OpenGL et non DirectX ?
    Il y a quelques jours, sur le blog de Wolfire Games, est apparu un intéressant point de vue sur les raisons d'utiliser OpenGL. L'article étant fort intéressant, nous vous l'avons traduit, pour qu'il profite au plus grand nombre. (Lire l'article)
  • Entretien avec l'équipe des Landes Eternelles
    Suite à la sortie, il y a un peu plus d'un mois, de la nouvelle version du client de Landes Eternelles, un mmorpg multi plateforme, nous avons voulu interroger Ackak & Nati, deux des administrateurs du serveur. (Lire l'article)
  • Entretien avec l'équipe de Smokin'Guns
    Si vous nous lisez régulièrement, vous savez que toute l'équipe de jeuxlinux.fr est fan de Smokin'Guns. Plusieurs questions nous trotté dans la tête concernant la suite de ce jeu, et ce n'est autre que ReD NeCKersoN et Téquila, les deux piliers de l'équipe, qui vont nous donner les réponses. (Lire l'article)
  • Créer une course pour Tux Racer
    La création de nouvelles pistes dans les Tux Racer libres est une chose qui a été vraiment bien pensé. Même si elle ne permet pas de creuser des sous-terrains ou de régler l'orientation des objets par exemple, elle vous permettra de modéliser assez facilement et plutôt rapidement des courses... (Lire l'article)
  • Entretien avec Frictional Games
    Ce mois-ci, les développeurs de Frictional Games, à l'origine de la série des Penumbra, nous parlent de leurs jeux, de leur modèle de développement ainsi que de leur projets futurs. La série des Penumbra contient des jeux d'horreur d'une excellente qualité vous plongeant dans un univers noir... (Lire l'article)
  • Open Transport Tycoon
    Les jeux de gestion sont rares sous linux, trop rares au point qu'il n'existe même pas de catégorie gestion sur jeuxlinux. Ce genre de jeu demande de la profondeur et un sens du détail hors du commun. (Lire l'article)
( 40 votes )

Enemy Territory : Quake Wars


Auteur(s) de l'article : zartche, julroy67 - Date de parution : 17 février 2007

Enemy Territory : Quake Wars est un jeu vidéo de tir subjectif dans la continuité de Wolfenstein : Enemy Territory, mais dans un univers tiré de la série épique de Quake. L’histoire se situe en 2065, alors qu’une guerre a éclatée entre l’armée humaine appelée la FDM (Force de défense mondiale) et les Stroggs (issus de l’histoire de Quake II et Quake 4).



Présentation Présentation

Dans un futur proche, une race extraterrestre nommée Stroggs envahit la Terre. Les Stroggs sont semblables aux Humains, sauf qu’ils ont poussé leur technologie tellement loin qu’ils ont eux-mêmes fusionné avec celle-ci, dotée d’une apparence de cyborg. Les Stroggs n’ont pas seulement pour objectif de transformer (stroggifier) les Humains, mais aussi de se servir de la Terre pour envahir d’autres mondes.

Le jeu commence au moment où les Stroggs posent les pieds sur la Terre. Les joueurs ont le choix d’incarner les Humains ou les Stroggs à travers cinq classes de personnages. Disposant d’un arsenal d’armes destructrices, de véhicules et d’appareils pouvant être déployés, les joueurs vont pouvoir mettre leurs talents à rude épreuve tout en travaillant en équipe afin de remplir une série d’objectifs de combat.



Un développement persistant de leur personnage ainsi que de nombreuses décorations récompenseront les joueurs pour leur travail d’équipe alors que des missions et des objectifs clairement définis guideront les nouveaux joueurs afin qu’ils puissent s’en sortir sur le champ de bataille.

Contrairement à Wolfenstein : Enemy Territory, Enemy Territory : Quake Wars n’est pas distribué gratuitement, c’est un jeu commercial sous licence propriétaire.



Classes


- Soldat : Entraîné avec les armes lourdes et explosifs, le Soldat et l’unité d’assaut basique. Il est le plus adapté pour les rôles d’attaque ou pour défendre ses coéquipiers pendant qu’ils complètent les objectifs clés.

- Aggresseur : Pouvant prendre le puissant Obliterator ou Hyperblaster, l’Aggresseur est l’unité d’assaut Strogg par excellence.


- Médecin : En plus de fournir des medipacks sur la ligne de front, le médecin peut aussi réanimer ses camarades inconscients. Le médecin et une classe de support clé, attaquant tout en maintenant la santé de ses coéquipiers.

- Technicien : Le Technicien offre à la cohorte Strogg le Stroyent nécessaire pour leur santé ainsi que leurs munitions. En plus, il peut réanimer ses coéquipiers et créer des nouveaux points de réapparition à usage unique en utilisant les corps des soldats du GDF morts.


- Ingénieur : Possède la capacité de réparer les véhicules et déployables, construire les objectifs et déployer des défenses autour des points clés. L’ingénieur est le membre clé de n’importe quelle escouade et est souvent requis pour accomplir les missions et objectifs donnés.

- Constructeur : Armé de la technologie avancée Strogg, le Constructeur Strogg peut déployer des mines, tourelles et même des drones de réparation qui rechercheront automatiquement et répareront les véhicules et déployables endommagés.


- Artilleur : L’Artilleur peut fournir des munitions aux autres classes ainsi que fournir des bombardements longue portée.

- Oppresseur : En face des forces du GDF, l’Oppresseur peut déployer divers armement de bombardements tel que le mortier au plasma et peut demander une frappe orbitale.


- Saboteur : Ce soldat d’élite peut utiliser un fusil de précision longue portée et réunir des informations sur l’ennemi. Souvent requis pour accomplir des objectifs, il peut pirater les technologies Strogg si besoin est.

- Infiltrateur : Spécialement programmé, l’Infiltrateur peut porter le mortel RailGun, armement de précision longue portée. Il peut aussi se déguiser grâce au corps d’un GDF mort pour infiltrer les bases et systèmes ennemis.

véhicules

GDF

- Anansi : Cet aéronef à décollage et atterrissage vertical (VTOL) est équipé de deux paniers de missiles, d’un canon anti-infanterie sous le nez de l’appareil, et du dernier cru en matière de technologie post-combustion. Il peut embarquer deux personnes.

- Armadillo : Le terrain est parfois accidenté et vous avez besoin d’un moyen pour vous y rendre. C’est là que l’Armadillo rentre en jeu, en maitrisant les terrains les plus difficiles grâce à sa maniabilité. Il est équipé d’une mitrailleuse lourde à l’arrière. Il peut embarquer trois personnes.

- Titan : Le char de combat principal du GDF. Détruisant impitoyablement ses ennemis, quand le Titan arrive le combat prend une tournure d’un tout autre niveau. Il peut embarquer deux personnes.

Stroggs

- Icarus : Un propulseur anti-gravité personnel, il permet a l’utilisateur une très grande mobilité, en permettant des survols rapides à basse altitude. Il ne peut embarquer qu’une seule personne.

- Tormentor : Equipé de répulseurs anti-gravité lui permettant de voler, le Tormentor est extrêmement agile et rapide, représentant une sérieuse menace aérienne. Il peut embarquer deux personnes.

- Cyclops : Le Cyclops est l’ultime marcheur de combat mécanisé. Il représente une menace colossale sur le champ de bataille grâce à son armement des plus puissant parmi l’arsenal Strogg. Il ne peut embarquer qu’une seule personne.

Cartes

Amérique du Nord

  • Valley



  • Outskirts



  • Area 22




Europe du Nord

  • Ark



  • Quarry



  • Salvage




Pacifique

  • Canyon



  • Sewer



  • Volcano




Afrique

  • Refinery



  • Slipgate



  • Island




Les différents niveaux sont agrémentés de missions très variés, dans des environnements qui le sont tout autant.
Mais ça n’est pas parce que les Stroggs jouent le rôle des envahisseurs qu’ils sont toujours les attaquant, parfois ils seront obligés de se défendre (par exemple, dans Outskirts les FDM doivent récupérer des données dans une base Stroggs, ces derniers sont en position de défenseurs).

Vidéo

Installation Installation

Un problème à l'installation ou à l'utilisation de ce logiciel ?
Consultez notre Faq !


Démo

La démo du jeu est disponible sur notre serveur FTP. Pour l’installer il suffit de la télécharger, puis de lancer l’installeur via cette commande :

chmod +x ETQW-demo2-client-full.r1.x86.run ./ETQW-demo2-client-full.r1.x86.run

Jeu Complet

Pour installer le jeu complet, vous aurez besoin du DVD du jeu (version Windows) et de l’installeur Linux, que vous pouvez télécharger sur notre serveur FTP.

Placez le DVD dans votre lecteur et montez-le, puis lancez l’installeur via cette commande :

chmod +x ETQW-client-1.5-full.x86.run ./ETQW-client-1.5-full.x86.run

Suivez les instructions, puis une fois l’installation effectuée, créez un lien du script de lancement du jeu dans le dossier /bin avec cette commande :

ln -s /usr/local/games/etqw/etqw.x86 /usr/local/bin

Maintenant, vous pouvez lancer le jeu avec la commande etqw.x86.


Traduire le jeu

Pour mettre le jeu en français, il faut chercher le fichier zpak_french000.pk4 sur le DVD et le coller dans votre répertoire /usr/local/games/etqw/base.

Ensuite, dans le répertoire  /.etqwcl/base, créez un fichier texte du nom d’autoexec.cfg.

Éditez-le et ajoutez cette ligne :

seta sys_lang "french"

Sauvegardez et lancez le jeu.

Si tout se passe bien, le jeu sera intégralement en français.

En bref En bref

- Développeurs : Splash Damage & id Software
- Genre : Tir à la première personne orienté multijoueur
- Langue : Français
- Mode de jeu : Internet / Réseau local (1 à 24 joueurs)
- Licence : Propriétaire
- Configuration :

Processeur Pentium-4 2.8 Ghz ou AMD Athlon XP 2800+
Mémoire 512 Mo RAM (1 Go RAM recommandé)
Espace disque 5 Go
Carte graphique 5700 128 Mo (6800GT 256 Mo recommandé)
Accélération graphique Requise

Liens

- Site officiel (fr-en-de)
- Site id Software (en)
- Site SplashDamage (en)
- Site Communautaire (fr)
- Wiki dédié au jeu (fr)
- Salon Jabber francophone

Portfolio