• Entretien avec le créateur du Bottin des jeux linux
    Le site « Le Bottin des jeux linux » recense les jeux vidéo sous Linux. Il a été créé en 2007 par Serge Le Tyrant. Celui-ci, en voulant mettre un peu d’ordre dans sa base de données de jeux, a fini par en effectuer la refonte complète. Après un travail important de mise en forme et de mi... (Lire l'article)
  • Conférences audio et vidéo
    Retrouvez les conférences données lors des Ubuntu party ou d'autres événements, ainsi que les interviews par OxyRadio. (Lire l'article)
  • Entretien avec Aviv de l'équipe de Wildfire Games
    Pour ceux qui ne le savent pas encore, 0 A.D. est un jeu de stratégie en temps réel de guerre antique, développé par l'équipe de Wildfire Games, et qui a été complètement libéré en 2009. (Lire l'article)
  • Entretien avec Quentin Bolsée, le développeur de ColorCube
    Très récemment, Quentin a annoncé la disponibilité de son jeu : ColorCube, un jeu basé sur le Blender Game Engine. Entretien d'un jeune et talentueux développeur. (Lire l'article)
  • Pourquoi devriez-vous utiliser OpenGL et non DirectX ?
    Il y a quelques jours, sur le blog de Wolfire Games, est apparu un intéressant point de vue sur les raisons d'utiliser OpenGL. L'article étant fort intéressant, nous vous l'avons traduit, pour qu'il profite au plus grand nombre. (Lire l'article)
  • Entretien avec l'équipe des Landes Eternelles
    Suite à la sortie, il y a un peu plus d'un mois, de la nouvelle version du client de Landes Eternelles, un mmorpg multi plateforme, nous avons voulu interroger Ackak & Nati, deux des administrateurs du serveur. (Lire l'article)
  • Entretien avec l'équipe de Smokin'Guns
    Si vous nous lisez régulièrement, vous savez que toute l'équipe de jeuxlinux.fr est fan de Smokin'Guns. Plusieurs questions nous trotté dans la tête concernant la suite de ce jeu, et ce n'est autre que ReD NeCKersoN et Téquila, les deux piliers de l'équipe, qui vont nous donner les réponses. (Lire l'article)
  • Créer une course pour Tux Racer
    La création de nouvelles pistes dans les Tux Racer libres est une chose qui a été vraiment bien pensé. Même si elle ne permet pas de creuser des sous-terrains ou de régler l'orientation des objets par exemple, elle vous permettra de modéliser assez facilement et plutôt rapidement des courses... (Lire l'article)
  • Entretien avec Frictional Games
    Ce mois-ci, les développeurs de Frictional Games, à l'origine de la série des Penumbra, nous parlent de leurs jeux, de leur modèle de développement ainsi que de leur projets futurs. La série des Penumbra contient des jeux d'horreur d'une excellente qualité vous plongeant dans un univers noir... (Lire l'article)
  • Open Transport Tycoon
    Les jeux de gestion sont rares sous linux, trop rares au point qu'il n'existe même pas de catégorie gestion sur jeuxlinux. Ce genre de jeu demande de la profondeur et un sens du détail hors du commun. (Lire l'article)

djl 1.0


18 mars 2008 - Auteur: Diablo150

L’équipe de jeuxlinux.fr (le site que vous visitez actuellement) se joint à moi pour vous présenter djl, un logiciel fait maison.

Djl (Dépôt jeux Linux) est un logiciel écrit en Python 2.5 s’inspirant de Steam, sauf que cette fois, ça ne concerne que Linux.
Djl est principalement une plate-forme de jeu. Il peut, via un dépôt télécharger/installer et supprimer des jeux (il y a 30 jeux actuellement dans le dépôt).

Pour faire votre choix, une description de chaque jeu, une image et quelques informations supplémentaires sont affichées dans le dépôt.

Mais djl est également un gestionnaire, il a une fenêtre principale dans laquelle sont listés les jeux installés depuis le dépôt, mais également des raccourcis vers des jeux déjà installés sur le système.

En réalité, ces raccourcis sont de simples fichiers .desktop que l’on peut créer depuis l’interface principale .C’est à dire que si vous avez installé Quake wars sur votre système, vous pouvez créer un raccourci pour pouvoir le lancer depuis djl. Et si vous connaissez l’emplacement d’un fichier .desktop, vous pouvez l’importer et djl l’utilisera.

Au menu des fonctionnalités, djl est capable de se mettre à jour automatiquement (d’ailleurs il y en a déjà une de disponible), mais également afficher les informations de débogage des jeux (au cas où l’un d’eux ne se lancerait pas), ou encore lancer les jeux dans un serveur graphique séparé (Si vous utilisez la composition de l’affichage avec Compiz ou Beryl, vous gagnerez en performances, mais les jeux mettront un peu plus de temps à se lancer).

Pour finir, le logiciel est distribué sous forme d’archive tar.gz, mais un installateur est disponible. Pour ce dernier, je vous recommande fortement de NE PAS le lancer en root. En effet, les mises à jours seront désactivées si djl n’est pas capable d’écrire dans le répertoire dans lequel il est installé.

Comme tous les projets libres, djl cherche des contributeurs pour l’internationaliser, faire un ’vrai’ site, mais également ajouter des jeux au dépôt.
Si vous adhérez à l’objectif de djl, à savoir faciliter l’accès au jeu sous Linux, manifestez vous :)


Poster un message




Malheureusement, en raison du trop grand nombre de spam, les commentaires sont désormais désactivés sur ce site !